Rendez vous chez nous – 6ème édition, réalisations, chiffres et images à l’appui

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’équipe d’ACMUR et du festival « Rendez vous chez nous » tient à vous remercier une fois encore. Cette 6ème édition a été une véritable réussite grâce à la mobilisation de toutes les forces humaines et financières d’ici et d’ailleurs.

C’est quelques 130 000 spectateurs à travers le pays qui ont pu assister à l’une des  96 représentations des 340 artistes venus d’Afrique de l’Ouest et d’Europe au cours des 9 jours de festivités à Boromo, Ouagadougou, dans les six villages de la commune rurale de Komsilga,à l’Orphelinat de Loumbila et à Bobo Dioulasso.

Cette édition a été marquée par la présence importante de compagnies ouest africaines venues du Burkina Faso bien entendu mais aussi du Bénin, de Cote d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Tchad, du Togo, du Niger.

L’équipe de médiation est partie à la rencontre des populations, des élèves des écoles partenaires à Ouagadougou, à Komsilga et à Bobo Dioulasso, mais aussi des Chefs et notables afin de débattre sur le thème choisi, intégrité et transmission. Ces moments riches en discussions ont permis à chacun de se reposer ces questions fondamentales, de s’impliquer dans le festival, d’interroger nos valeurs actuelles et notre avenir.

Par ailleurs un atelier d’éveil musical a été proposé aux enfants de l’Orphelinat de Loumbila avec la participation de l’artiste Patrick
Kabré et des ateliers de constructions de mobiles lumineux ont été réalisés par Les Plastiqueurs avec les enfants du quartier Gounghin à Ouagadougou et les élèves du CEFISE- école de sourds et muets, constructions qui ont été intégrées à la scénographie du festival.

Les ateliers de formations professionnelles et d’échanges artistiques ont été également très constructifs et vont pour nombre d’entre d’eux se poursuivre l’édition prochaine.
La rencontre « Structuration et développement des arts de la rue » animée par Daniel Andrieu, fondateur des Ateliers 231 et directeur du Festival Viva Cité à Sotteville-Les-Rouen et  Claudine Dussolier éditrice et présidente du CNAR Le Moulin Fondu, s’est tenue sur 3 jours et a bénéficié à 12 directeurs de compagnies et/ ou de festival Ouest africains.
La rencontre UNIMA – Union Internationale de la Marionnette s’est tenue sur 1 semaine entre 14 professionnels de la marionnette ouest africains.
Ces deux rencontres offrent de véritables perspectives sur la mise en réseau et la visibilité des acteurs culturels de la sous-région dans le cadre de la structuration d’une économie du spectacle vivant et des arts de la rue.

Les ateliers de réalisation vidéo proposés par le collectif La
Mescla
ont bénéficiés à 5 personnes et donneront entre autre lieu au montage de la vidéo de présentation de cette édition du festival, à découvrir très bientôt. Par ailleurs l’équipe technique qui a participé aux 3 années de formations en compagnie du collectif OPLA était sur le terrain plus autonome et toujours active.
Les ateliers proposés par la Compagnie Moral Soul avec 8 danseurs burkinabés, après une présentation de cette rencontre artistique pendant le festival, donnera naissance la prochaine édition à une création.

Merci encore et vive la démocratisation et la décentralisation de l’art et de la culture en Afrique de l’Ouest.

 

A vos agendas !

« Rendez vous chez nous » les villages d’Afrique accueillent les arts de la rue
Depuis 2009, le collectif ACMUR propose le festival entièrement  gratuit et hors les murs  « Rendez-vous chez nous ». Cet  évènement d’envergure unique pour les populations rurales et urbaines s’installera du 7 au 22 février 2015 pour sa 6ème édition dans les rues de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Boromo, mais aussi dans six villages de la commune rurale de Komsilga et à l’orphelinat de Loumbila.

Après avoir travaillé sur la place de l’artiste dans la prévention des conflits, la démocratie et la citoyenneté, le festival aura pour thématique cette édition : Intégrité et transmission.

agenda RDVCN 2015

Les artistes sur les routes

Nos amis artistes et membres du collectif ont présentés cet été leurs spectacles dans de nombreux festivals en France et en Suisse. De beaux moments de musique, de conte et de théâtre en présence d’un large public attentif, participatif et toujours conquis.

Vous avez peut-être pu croiser :
KPG au festival Parade(s), Les Invites, Viva Cité, Les accroches cœur…
Patrick Kabré et Ezékiel au festival Les Invites. Ils sont d’ailleurs toujours en tournée !
La création de Zongo guignol d’Afrique par la Compagnie Kouka au festival Parade(s).
Les Grandes personnes de Boromo à l’ouverture, en parade dans les rues mais aussi avec les Grandes personnes d’Aubervilliers avec le spectacle Bona Kele au festival Viva Cité. Les marionnettes géantes ont d’ailleurs reçue la compagnie du musicien Kankélé.
Ahmad et ses marionnettes dansantes au festival Viva Cité et Saint Amand de Coly.
Emile Didier Nana au festival Viva Cité et La plage des six pompes.
Sans oublier notre ami Tartar(e) vu entre autre à Viva Cité et au
Festival d’Aurillac.

Et bien plus encore…

Nous souhaitons ici une bonne arrivée aux 16 artistes
du collectif, tout juste de retour au Burkina Faso après deux années
incroyables de tournées en Corée du Sud !

Des nouvelles du collectif

RENCONTRES PROFESSIONNELLES ET FORMATIONS 

Afin d’approfondir le travail qu’ils réalisent sur le Festival Rendez vous chez nous et pour le collectif, Gervais Nombre, Pierre Ouedraogo et
Nadége Ouedraogo ont bénéficié de formations en coordination, administration-production et communication, en partenariat avec l’Institut français du Burkina Faso, au sein des Ateliers Frappaz de Villeurbanne pendant le festival les Invites. Expérience que le collectif ACMUR espère bien pouvoir renouveler.

Boniface Kagambega, directeur artistique du festival Rendez vous chez nous était quant à lui, l’invité de nombreux festivals d’art de rue en France et en Suisse :
Parade(s) – Nanterre, Furies – Châlons-en-Champagne, Les Invites – Villeurbanne, Viva Cité – Sotteville-Lès-Rouen, Cratères Surfaces – Alès, Saint Amand de Coly, Festival d’Avignon, Chalon dans la rue, La plage des six pompe- La Chaux-de-Fonds et pour terminer le Festival d’Aurillac.
Autant d’occasions de rencontres professionnelles et de découvertes de spectacles pour les éditions à venir. Occasions également d’étendre la visibilité des actions d’ACMUR, notamment à l’international et de diffuser les spectacles. A la suite de quoi, Boniface Kagambega participera cet automne aux rencontres interprofessionnelles du Festival Fira Mediterrania, à Barcelone.

Autre grande nouvelle, après une première rencontre à Chalon initiée par la Fédération française des arts de la rue, puis une seconde à la Chaux-de- Fonds (Suisse), ACMUR Burkina devient un des membres fondateurs de l’IFAPS : International Federation of Arts in Public Spaces. Parallèlement ACMUR Burkina poursuit la mise en réseau et la structuration des arts de la rue en Afrique de l’Ouest avec les festivals partenaires tel que :
le Festival Teni-tedji – Bénin, le Festival Emergences – Niger, le Festival International de Pâques pour Rêves d’Enfants – Côte d’Ivoire et le Festival Teïguera – Guinée.