Médiation

et éducation artistique

Dans les quartiers de Ouagadougou et dans les villages de la commune de Komsilga, l’équipe de médiation composée d’artistes et d’acteurs culturels, va à la rencontre des autorités coutumières et institutionnelles, des anciens, des habitants et des commerçants…
Cette équipe dialogue avec les populations afin que la démarche artistique de jouer ou créer dans la rue, soit comprise, acceptée et partagée.
En milieu scolaire, l’objectif est le développement de la culture et des activités artistiques à l’école, dans une démarche de promotion de l’éducation citoyenne. Ainsi ACMUR propose des spectacles gratuits et de qualité dans les cours des établissements, accompagnés par des rencontres entre médiateurs, enseignants et élèves avant et après les spectacles.

Un concours de rédaction et de dessin est organisé pour permettre aux élèves de s’exprimer et de donner du sens à cet échange artistique, tout en s’inscrivant dans une démarche pédagogique.

En 2014, le travail de médiation a bénéficié à 6 écoles, soit 2800 élèves, en milieu rural dans les écoles primaires des villages de Bassam Yam, Kienfangé, Gobi, Komsilga, Dayoubsi, Bangma, 4 collèges-lycées à Ouagadougou et Komsilga, soit 1200 élèves de la 6ème à la terminal mais également les habitants et commerçants du quartier de Gounghin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

pour la démocratisation et la décentralisation de la culture en Afrique de l'Ouest

%d blogueurs aiment cette page :