Tous les articles par comrdvcheznous

Communiqué de Presse 2019

 

ACMUR

 

« Rendez-vous chez nous » : Dix ans de démocratisation de l’art de la rue en Afrique de l’Ouest

 

Le Collectif Arts, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos Rues (ACMUR) organise du 9 au 24 février 2018, la dixième édition du festival des arts de la rue « Rendez-vous chez nous », dans les villes de Ouagadougou, Boromo, Bobo-Dioulasso, Bamako et Conakry.

Ouagadougou, 20 décembre 2018 – Initié et mis en œuvre par le Collectif Arts, Clowns, Marionnettes et Musique dans nos Rues (ACMUR), le festival entièrement gratuit et hors des murs « Rendez-vous Chez Nous » célèbre en février 2019 sa 10e  édition. Elle se déroulera du 9 au 24 février dans les villes de Ouagadougou, Boromo, Bobo-Dioulasso, Bamako et Conakry. Comme chaque année, une parade, devenue célèbre au fil des années, marquera le début de cette édition spéciale le 9 février à Ouagadougou.

Pour cette 10e édition le thème retenu est « Mobiliser pour le Dialogue et la Résilience ». L’objectif est d’œuvrer pour une mobilisation large et sincère de chacun et tous pour l’amélioration du vivre ensemble.

En dix ans, « Rendez-vous Chez Nous » a mobilisé plus de 1 150 000 spectateurs qui ont assisté à 719 spectacles proposés par 400 troupes et compagnies. Ces dernières proviennent du Burkina Faso mais également de pays d’Afrique, d’Europe et du reste du monde. « Rendez-vous Chez Nous » se positionne ainsi comme un cadre convivial d’échanges culturels, de formation, de partage d’expériences et de la promotion du mieux vivre commun. C’est aussi un événement à travers lequel de nombreuses forces vives, des jeunes, des professionnels, des médiateurs, des acteurs de la culture, etc. issus du Burkina Faso mais aussi de l’Afrique et du reste du monde entrent en contact et vivent ensemble.

Pour sa 10e  édition, le festival continuera sur son élan en proposant différents spectacles de rue avec des compagnies du Burkina Faso et d’ailleurs, des concerts, des ateliers de formation et diverses rencontres professionnelles.

Rendez-vous Chez Nous 2019 : Les grandes dates

La Parade de Ouagadougou :  le samedi 09/02/2019 – Départ à 9h devant la maison du Peuple direction Place de la femme (Gounghin)

Les spectacles à Ouagadougou :  du jeudi 14 au dimanche 17/02/2019

La Parade de Bobo-Dioulasso : le jeudi 21/02/2019

 

Les spectacles à Bobo-Dioulasso : du jeudi 21 au dimanche 24/02/2019

Rendez Vous Chez Nous à Bamako : du jeudi 28 février  au dimanche 03 mars 2019

Rendez Vous Chez Nous continue en Guinée avec le FIDAR : du jeudi 07 mars   au dimanche 10 mars 2019

A propos d’ACMUR

Le collectif ACMUR existe depuis 2002. Le festival « Rendez-vous chez nous » créé en 2010, est devenu un événement phare du collectif dans la démocratisation et la décentralisation des arts en espace public.

Retrouver toutes les précédentes éditions de « Rendez-vous chez nous » ainsi que les différents projets du collectif sur son site internet : https://acmur-rdvcheznous.org

 

Contacts :

Boniface Kagambega

                  Directeur artistique

rdvcheznous@gmail.com

+226 76 64 30 31 / +226 70 06 80 82

 

Jérôme William Bationo

                 Relation médias

+226 53273192 / +226 77721338

com.rdvcheznous@gmail.com

Acmur France : Appel à cotisations et dons

La dixième  édition de Rendez Vous Chez Nous  se prépare. Le festival aura pour thématique : Mobiliser pour le dialogue et la résilience.

Il y a dix ans le collectif ACMUR créait à Ouagadougou le festival Rendez Vous Chez Nous – Les Villages d’Afrique accueillent les arts de la rue.

Il y a dix ans, créer un festival dans l’espace public réunissant une trentaine de propositions artistiques dans un quartier populaire d’une capitale ouest-africaine et dans sept villages situés à une vingtaine de kilomètres de la ville et de ses goudrons constituait un véritable défi : manque de moyens, routes défoncées, infrastructures inexistantes, manque de matériel technique… C’est avec cette réalité que les organisateurs de Rendez Vous Chez Nous composent depuis dix ans.

Le festival est conçu comme un espace ou « la parole retrouve son droit à la liberté » comme l’explique Boniface Kagambega le créateur de Rendez Vous Chez Nous. Et ce n’est pas un hasard si de nombreux membres d’ACMUR ont lutté aux côtés du Balai Citoyen, collectif ayant œuvré à la chute de Blaise Compaoré en octobre 2014, redonnant ainsi de l’espoir aux populations burkinabè : l’espoir d’un avenir où les écarts entre les riches et les pauvres seraient moindres, où les jeunes auraient du travail et la corruption ne gouvernerait pas les relations humaines. L’espoir aussi d’une vie qui ne se limiterait pas à une quête incertaine de subsistantes, une vie où la culture, l’art, le voyage et le rêve seraient permis.  Nous aurions pu imaginer qu’après 10 années de belles effervescences artistiques et une Révolution populaire dans le pays, tout était désormais huilé, financé, reconnu à sa juste valeur. Il n’en est rien ! L’organisation du festival est chaque année suspendue au caractère aléatoire des subventions. Rendez Vous Chez Nous est pourtant toujours debout, avec ses exigences artistiques et la reconnaissance des populations, la tête haute dans ses revendications de démocratisation et d’éducation populaire, la tête haute malgré les attentats terroristes qui distillent la peur dans le pays et incitent les ambassades étrangères à répertorier plusieurs régions du Burkina comme « zones rouges ».

Et pourtant l’espoir porte ce festival. Cet espoir est soutenu depuis plusieurs années par nous tous, citoyens d’une Europe de la solidarité. Merci aux artistes et aux compagnies françaises, suisses, espagnoles, québécoises qui se sont engagés depuis 10 ans dans cette aventure. Merci à ces compagnies qui ne cessent d’accompagner ce festival d’année en année : Carabosse, Kumulus et les Plastiqueurs. Merci à ces structures et institutions qui soutiennent ce festival sans défaillir : le festival Parade de Nanterre, les Ateliers Frappaz, le festival Viva Cité et l’Atelier 231 de Sotteville les Rouen, les Instituts Français. Ces structures sont déterminées à la survie de Rendez Vous Chez Nous, mais aussi déterminées à faire venir des artistes africains en France malgré les embûches que notre propre pays impose. Double langage entre les hypocrites appels du vivre ensemble de la dernière conférence des chefs d’Etat de la francophonie et les blocages abusifs de visas de citoyens africains francophones. Cet espoir, parfois teinté de colère, nous aurions tellement aimé le partager avec Vanessa Rippe, elle qui a œuvré sur le terrain durant de nombreuses années, pour que les jeunes et les moins jeunes de Ouaga et des villages alentours puissent avoir accès à la richesse du spectacle vivant. Hommage à elle qui nous a quitté bien trop tôt. Afin que ce festival continue d’être un « rêve utile » selon la belle formule de l’écrivain guinéen Tierno Monémembo, je vous demande, de nouveau cette année pour son dixième anniversaire, de faire un geste de solidarité simple pour soutenir financièrement le théâtre de rue au festival Rendez Vous Chez Nous.

Maintenons ensemble le Cap, contre Vents et Marées !

Daniel Andrieu, Président d’ACMUR France.

ACMUR FRANCE, C’EST QUOI ?

L’association ACMUR France a été imaginée à Ouagadougou en 2012 pour soutenir le festival «Rendez vous chez nous. Les villages d’Afrique accueillent les arts de la rue.». Son objectif est de soutenir moralement et financièrement le collectif ACMUR Burkina dans son développement des arts de la rue.

A chaque édition du festival, le montant des adhésions et des dons est reversé à ACMUR Burkina Faso afin de afin de constituer une trésorerie d’avance pour le Festival Rendez vous chez nous et d’apporter un complément aux subventions afin de couvrir au maximum les besoins à la réalisation du festival..

Chaque année, ACMUR France soutient «Rendez vous chez nous» avec une aide financière directe allant de 4000€ à 5000€.

A la demande d’ACMUR Burkina cette aide est fléchée sur :

  • La prise en charge des cachets des artistes africains programmés.
  • L’installation  scénographique de  la place de la femme à Ouagadougou, cœur des représentations du festival.
  • La prise en charge du catering des équipes techniques et artistiques accueillies.

Soutenez les actions du collectif ACMUR et le fes­tival « Rendez vous chez nous » en devenant membre de l’association ACMUR France.

Vous êtes :

Une personne physique : soutenez le festival en versant, une cotisation annuelle de 30€. Vous pouvez télécharger le bulletin d’adhésion ICI

Une personne morale : devenez membre actif en versant votre cotisation annuelle de 300€. Vous pouvez télécharger le bulletin d’adhésion ICI

Vous pouvez également effectuer des dons de bienfaisance.

Merci de renvoyer votre bulletin d’adhésion à l’adresse : Acmur France. C/0 Atelier 231. 171, rue Vincent Auriol. 76300 Sotteville-lès-Rouen

Pour en savoir plus sur l’association, vous consulter les statuts  de l’associationstatutsacmur-france

Contacts : acmurfrance@gmail.com

 

Coproductions ACMUR

Depuis sa création, le collectif ACMUR s’est donné pour perspective d’aider à la structuration des arts de la rue en Afrique de l’ouest. En 2010, au moment de la création de « Rendez vous chez nous », il n’existait pas de formes contemporaines liées à la rue au Burkina Faso. Ainsi et pour parvenir au développement du secteur, ACMUR a toujours souhaité défendre la création artistique pour la rue, tout en encourageant la professionnalisation des artistes. Accompagné de ses partenaires, le collectif soutient des créations originales issues de collaborations, d’échanges et de partage de compétences, entre artistes de pays et d’univers artistiques différents.

Les coproductions d’ACMUR, au-delà du spectacle produit, ouvrent des espaces de dialogue entre des artistes aux horizons divers mais également avec les habitants de Ouagadougou qui, au plus près des artistes, ont la chance de découvrir tout le processus de création dans la rue.

Découvrez les spectacles produits et coproduits par ACMUR sur cette page et le calendrier des tournées dans la rubrique « Actualités du collectif »

« Le cabaret de l’intégrité » – ACMUR & L’ÉTOFFE DES RÊVES — 2016

Téléchargez le dossier complet ici.

Parler d’intégrité, c’est parler du rapport à l’autre, de notre rapport à la politique, au pouvoir, notre vie dans la cité et la paix du vivre ensemble. Quoi de mieux qu’un cabaret pour traverser la société et ses ambiguïtés? Tout particulièrement en Afrique, où l’on se retrouve pour se divertir et débattre des maux sociaux autour d’une calebasse de dolo, la bière locale.

Depuis de nombreuses années, Evelyne Fagnen, metteuse en scène de la Cie L’Etoffe des rêves, partage avec Boniface Kagambega, directeur du festival Rendez vous chez nous, les mêmes soucis et aspirations de la création dans le monde d’aujourd’hui et plus particulièrement au Burkina. Evelyne et Boniface ont imaginé ensemble le thème d’une création, dictée par la nécessité de la situation politique et sociale du Burkina.

Après «Démocratie I love you», création très engagée sur l’abus de pouvoir du président burkinabé et sa tentative une fois de plus de triturer la constitution, ils ont, après l’insurrection populaire qui a conduit son départ, imaginé de poser les questions suivantes : Que reste-t-il de l’Intégrité au pays des hommes intègres ? En quoi la révolution menée par Thomas Sankara a ancré dans le peuple burkinabé des valeurs communes et profondes qui ont permis au peuple une telle unité et un tel déterminisme dans le soulèvement de 2015 ? En quoi les lieux comme les cabarets traditionnels sont-ils des vecteurs de paroles, des espaces où la liberté peut s’éprouver et devenir un élan concret pour renverser une réalité qui paraît inébranlable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pendant 6 semaines en janvier, Evelyne Fagnen a travaillé avec 4 comédiens et un musicien pour élaborer leur cabaret.

Mise en scène : Evelyne Fagnen. Avec : Arouna Coulibaly, Christian Léger Dah, Achille Gwem,  Ledi Andrea Ouedraogo, Sieh Palinfo / Scénographie Issouf Yaguibou.

Production :  ACMUR –  Production déléguée : Cie l’Etoffe des rêves
Aide à la création : Ville de Nanterre, Centre National des Arts de la Rue – Atelier 231, Centre National des arts de la Rue Les Ateliers Frappaz, Ambassade de France au Burkina Faso
Accueils en résidence : Centre National des Arts de la Rue Atelier 231 et Centre National des arts de la Rue Les Ateliers Frappaz.

« Démocratie I love you »- ACMUR & L’ÉTOFFE DES RÊVES — 2014

Téléchargez le dossier complet ici.

Ils viennent du Burkina Faso, du Tchad, de France. Ébranlés par la situation politique de notre monde, ils ont mis en commun leurs histoires, leurs émotions, leur désarroi et posent la question de la place de la parole dans l’espace public aujourd’hui.  Acteurs de la cité, ces bonimenteurs, crieurs, harangueurs, vont mettre le monde et nos rues à l’envers en trimballant avec eux leur petit théâtre de malice, révélateur des sphères du pouvoir.  Ils témoignent, se moquent de l’actualité avec l’humour du désespoir.

Démocratie I love you se veut l’écho des voix du peuple (paysans, citadins) des rois, des militaires dans le chaos de notre monde aujourd’hui. Mêlant leurs histoires, leurs émotions, leur désarroi, les trois acteurs de cette farce déboulent dans l’espace public avec une urne géante pour soulever les questions civiques et les abus du pouvoir. Ils témoignent avec malice des fractures de notre monde en puisant dans l’actualité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mise en scène : Evelyne Fagnen. Assistant mise en scène : Maxime Houlna. Avec : Vincent Bazié, Gervais Nombre, Belemou Yacouba. Veilleur de plume et d’encrier : Tartar(e)

Production : ACMUR, avec le soutien de la Ville de Nanterre