Rendez vous chez nous – 6ème édition, réalisations, chiffres et images à l’appui

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’équipe d’ACMUR et du festival « Rendez vous chez nous » tient à vous remercier une fois encore. Cette 6ème édition a été une véritable réussite grâce à la mobilisation de toutes les forces humaines et financières d’ici et d’ailleurs.

C’est quelques 130 000 spectateurs à travers le pays qui ont pu assister à l’une des  96 représentations des 340 artistes venus d’Afrique de l’Ouest et d’Europe au cours des 9 jours de festivités à Boromo, Ouagadougou, dans les six villages de la commune rurale de Komsilga,à l’Orphelinat de Loumbila et à Bobo Dioulasso.

Cette édition a été marquée par la présence importante de compagnies ouest africaines venues du Burkina Faso bien entendu mais aussi du Bénin, de Cote d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Tchad, du Togo, du Niger.

L’équipe de médiation est partie à la rencontre des populations, des élèves des écoles partenaires à Ouagadougou, à Komsilga et à Bobo Dioulasso, mais aussi des Chefs et notables afin de débattre sur le thème choisi, intégrité et transmission. Ces moments riches en discussions ont permis à chacun de se reposer ces questions fondamentales, de s’impliquer dans le festival, d’interroger nos valeurs actuelles et notre avenir.

Par ailleurs un atelier d’éveil musical a été proposé aux enfants de l’Orphelinat de Loumbila avec la participation de l’artiste Patrick
Kabré et des ateliers de constructions de mobiles lumineux ont été réalisés par Les Plastiqueurs avec les enfants du quartier Gounghin à Ouagadougou et les élèves du CEFISE- école de sourds et muets, constructions qui ont été intégrées à la scénographie du festival.

Les ateliers de formations professionnelles et d’échanges artistiques ont été également très constructifs et vont pour nombre d’entre d’eux se poursuivre l’édition prochaine.
La rencontre « Structuration et développement des arts de la rue » animée par Daniel Andrieu, fondateur des Ateliers 231 et directeur du Festival Viva Cité à Sotteville-Les-Rouen et  Claudine Dussolier éditrice et présidente du CNAR Le Moulin Fondu, s’est tenue sur 3 jours et a bénéficié à 12 directeurs de compagnies et/ ou de festival Ouest africains.
La rencontre UNIMA – Union Internationale de la Marionnette s’est tenue sur 1 semaine entre 14 professionnels de la marionnette ouest africains.
Ces deux rencontres offrent de véritables perspectives sur la mise en réseau et la visibilité des acteurs culturels de la sous-région dans le cadre de la structuration d’une économie du spectacle vivant et des arts de la rue.

Les ateliers de réalisation vidéo proposés par le collectif La
Mescla
ont bénéficiés à 5 personnes et donneront entre autre lieu au montage de la vidéo de présentation de cette édition du festival, à découvrir très bientôt. Par ailleurs l’équipe technique qui a participé aux 3 années de formations en compagnie du collectif OPLA était sur le terrain plus autonome et toujours active.
Les ateliers proposés par la Compagnie Moral Soul avec 8 danseurs burkinabés, après une présentation de cette rencontre artistique pendant le festival, donnera naissance la prochaine édition à une création.

Merci encore et vive la démocratisation et la décentralisation de l’art et de la culture en Afrique de l’Ouest.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s